BATEAU ÉCOLE DEFI
BATEAU ECOLE DU PORT DES MINIMES

LA ROCHELLE - Île De Ré

 

Vous êtes Salariés!

Permis financé à 100%*
Dans le cadre du DIF

LE PERMIS BATEAUX A 0,00€*
 


Votre entreprise cotise pour vous permettre d’accéder à des formations.

Dans le cadre d’un financement par le DIF (Droit Individuel à la Formation) nous vous proposons de suivre une formation au permis côtier, au permis hauturier, ainsi qu’au certificat de radio restreint (CRR).

La démarche est très simple :
  1. Vous nous contactez 05.46.44.29.99
  2. Nous établissons ensemble un planning de formation
  3. Vous obtenez l’accord de votre entreprise
  4. Nous vous faisons parvenir une convention de formation
  5. Nous nous chargeons du reste : dossier d’inscription
  6. Nous discutons avec votre service comptable des modalités avec les organismes de financements.


    SARL ECOLE DE LA ROCHELLE est prestataire de la formation professionnelle.
    Déclaration d'activité enregistrée auprès du Préfet de la région poitou charente.
    Dans le cadre du DIF, SARL ECOLE DE LA ROCHELLE vous forme aux permis mer côtier, hauturier, et fluvial.
    Suivant le nombre de participants, les cours peuvent avoir lieu dans vos locaux.
    N'hésitez pas à nous contacter pour obtenir un devis personnalisé.
    Le D.I.F (Droit individuel à la formation)
    Le droit individuel à la formation (DIF) permet au salarié de bénéficier d’actions de formation professionnelle,
    rémunérées ou indemnisées, réalisées dans ou en dehors de son temps de travail. Le départ en DIF suppose au
    préalable une négociation individuelle entre le salarié et l’employeur qui doit permettre de déboucher sur un projet de formation commun. Tous les ans, le salarié doit être informé par écrit du total de ses droits acquis au titre du dispositif DIF.
    Quels sont les salariés concernés ?
    Le salarié peut bénéficier d’un DIF s’il est :
    en contrat à durée indéterminée et qu’il justifie d’une ancienneté d’au moins un an dans l’entreprise ;
    en contrat à durée déterminée à l’issue d’un délai de 4 mois. Ses droits au DIF sont alors calculés en fonction du temps de présence dans l’entreprise. Le salarié est exclu du droit au DIF s’il est :
    titulaire d’un contrat d’apprentissage ;
    titulaire d’un contrat de professionnalisation.
    Combien d’heures de formation au titre du DIF ?
    La durée du DIF est de 20 heures par an cumulable sur 6 ans (soit 120 heures).
    La durée du droit est calculée en fonction de la durée du travail pour les salariés à temps partiel.
    Le plafond des droits cumulables au DIF est plafonné à 120 heures.
    Quelles actions de formation ?
    Le choix de l’action de formation est arrêté par accord écrit entre le salarié et l’employeur.
    Le choix doit porter sur une action de formation qui a été définie comme prioritaire par l’accord de branche ou d’entreprise dont la société relève.
    Comment faire valoir ses droits acquis au titre du DIF ?
    Tous les ans, le salarié est informé par écrit du total des droits acquis au titre du dispositif DIF. La mise en oeuvre du DIF relève de son initiative. Le salarié doit en faire la demande à son employeur par écrit. Ce dernier dispose d’un délai d’un mois pour lui notifier sa réponse.
    Quelle rémunération ?
    En l’absence de conclusion d’un accord collectif qui prévoit la mise en oeuvre du DIF en partie sur le temps de travail, les heures de formation réalisées dans le cadre du DIF sont effectuées en totalité hors temps de travail.
    DIF hors temps de travail : lorsque des heures de formation sont effectuées hors du temps de travail, le salarié
    bénéficie d’une allocation de formation égale à 50 % de sa rémunération nette.
    DIF sur le temps de travail : une convention ou un accord collectif de branche ou d’entreprise peut prévoir que le droit au DIF s’exerce en partie pendant le temps de travail. Dans ce cas, les heures consacrées à la formation pendant le temps de travail ouvrent droit au maintien de la rémunération au taux normal.
    Qui finance la formation ?
    Le montant de l’allocation formation (rémunération) ainsi que les frais de formation (frais de déplacement, frais de bouche, frais de logement) correspondant aux droits ouverts au titre du DIF sont à la charge de l’employeur.

*Hors timbres fiscaux, après validation par votre organisme de financement
pour lequel votre entreprise cotise.
Logo Defim 2